Pourquoi engager un assistant virtuel en relation client ?

28 juillet 2020

Le développement d’une activité de vente en ligne nécessite un soutien particulier. Et ce, pour la prise en charge des tâches répétitives, qui peuvent accaparer beaucoup de temps. Les e-commerçants cherchent s’en délester pour gagner du temps. Parmi ces tâches chronophages figurent la relation avec la clientèle et le service-après-vente. Le recrutement d’un assistant virtuel se présente comme la meilleure solution à ce problème dans l’ère actuel du digital. L’assistant virtuel apporte différents avantages à l’activité. Le support client dispose ainsi d’une meilleure disponibilité, d’un traitement personnalisé de chaque cas, d’un service nettement plus réactif ainsi que d’une meilleure gestion des leads (qualifiés).

 

Délégation des tâches répétitives

Les tâches répétitives

La gestion de l’activité

C’est le dilemme de tous les entrepreneurs dans le monde entier, sans exception. A un moment, la gestion de leur activité se transforme en gestion de tâches fastidieuses. A tel point qu’ils n’ont plus de temps à consacrer au développement de la boîte, peu importe le domaine dans lequel ils évoluent. La relation client et le service-après-vente font partie de ces besognes quotidiennes répétitives. S’occuper personnellement de chaque client, traiter les cas un-par-un pour les satisfaire, peut prendre une ampleur considérable. Voire même ingérable. Quand vient le moment où l’activité prend son envol, le nombre de clients augmente de manière exponentielle. Ce qui rend la tâche encore plus difficile. Comment y remédier ? En engageant un assistant virtuel tout simplement.

Gain de temps

En tant qu’entrepreneur, il faut se poser la question suivante : « Quelle est la finalité de ma mission ? ». Perdu au milieu de centaines de mails dans la boîte aux lettres, on risque de passer à côtés des opportunités. Perdu au milieu de centaines de doléances des clients, on risque de perdre de vue la véritable finalité de notre mission. L’entrepreneur n’est pas censé s’occuper de ces tâches chronophages, comme la relation avec la clientèle et le service-après-vente. D’où la nécessité d’engager un assistant virtuel. En déléguant ces tâches, le e-commerçant gagne plus de temps, qu’il peut consacrer à d’autres axes de développement comme le marketing par exemple ou encore la recherche de nouveaux produits. Il peut ainsi se tourner vers l’optimisation du ciblage de ses prospects. Il peut également garnir sa gamme, afin d’attirer plus de clients. Le tout convergeant vers un seul et un même but, augmenter les ventes et les parts de marché.

Gain de temps pour l'entreprise

 

Pourquoi le temps importe autant ?

Le sentiment désagréable de perdre son temps

Que ce soit clair. Répondre aux clients constitue un volet important de l’activité. Toutefois, cette tâche peut être déléguée à un tiers. Ce qui permet à l’entrepreneur d’avoir un emploi du temps moins chargé. En effet, si ce dernier consacre son temps aux besognes répétitives, il finit indéniablement par avoir le sentiment désagréable de perdre son temps. Et encore, certains spécialistes affirment que le temps perdu l’est deux fois. Pour la simple raison qu’on manque les opportunités à saisir.

Une bonne gestion de temps

 

Avec le soutien d’un assistant virtuel, adieu cette sensation de temps perdu. Le e-commerçant peut se concentrer sur d’autres volets de son activité. Il peut décompresser par moment. Toute personne a besoin de repos, de se déconnecter par moment. De plus, ce sont des espaces de gestation de perspectives. Les nouvelles idées peuvent apparaître au moment où votre cerveau n’est pas concentré sur le travail. Dites-vous que c’est en observant le vol des oiseaux que Léonard de Vinci a inventé sa première machine volante. Idem pour l’entrepreneur. C’est en observant ce qui se passe autour de lui, durant une balade dans un parc, durant un weekend de détente ou durant un quelconque moment d’évasion, qu’il pourrait bien cerner de nouveaux besoins. Ce qui peut l’amener à créer de nouveaux produits pour ses clients.

Le budget temps

Il importe d’examiner les dépenses de votre budget temps. Dressez une liste de vos actions quotidiennes et du temps qui leur est consacré un-par-un. Au final, l’entrepreneur se rend compte que des tâches fastidieuses occupent une majeure partie de son quotidien. Ce qui constitue une anomalie. A corriger donc, en engageant un assistant virtuel, pour la relation avec la clientèle dans notre cas. Cette liste permettra également de distinguer les priorités pour l’activité. Combien de temps dédiez-vous au marketing ? Combien de temps dédiez-vous à la prospection ? Combien de temps dédiez-vous à la création de nouvelles offres ? Autant de volets qui tiennent une place prépondérante dans votre business. Et de ce fait, qui méritent plus de temps, car ils contribuent directement à la croissance.

Le rôle de l’assistant virtuel

La place de l’assistant virtuel

On parle ici d’une personne qui fournit des services de soutien à distance. L’assistant virtuel collabore avec des indépendants ou des entreprises à partir d’un endroit éloigné. A Madagascar, les assistants virtuels se démarquent par leur maîtrise parfaite de la langue française entre autres. D’où un service de qualité assuré par des collaborateurs Premium, sélectionnés à la suite d’un processus de recrutement extrêmement exigeant.

Un assistant virtuel peut prendre en charge la rédaction de courrier, la recherche et la génération de contenu pour les réseaux sociaux, la traduction de textes ou dans notre cas précis la relation avec les clients et le service-après-vente. A chacun sa spécialisation. Ma Meilleure Collaboratrice dispose d’un effectif varié, capable de répondre aux besoins de chaque entrepreneur.

La spécificité de la relation avec les clients

L’assistant virtuel en relation avec les clients et service après-vente se trouve en première ligne. Il reçoit les doléances des clients, traite les cas un-par-un, dans le but de satisfaire chacun d’entre eux. Un travail extrêmement délicat, car de celui-ci dépend une partie importante de l’image de l’entreprise. Un client non satisfait peut générer des commentaires négatifs sur les réseaux sociaux ou dénigrer l’entreprise via la bouche-à-oreille. Ce genre de situation risque de nuire considérablement à l’entreprise. Voilà pourquoi la relation avec la clientèle et le service-après-vente constituent un volet essentiel. Voilà cette fonction doit être attribuée à une personne compétente et spécialisée. Et voilà pourquoi elle doit être prise en charge par un assistant virtuel, qui dispose du temps nécessaire pour s’occuper individuellement de chaque client.

L’importance de la relation avec la clientèle

Une bonne image

Cette fonction véhicule l’image de la marque. L’assistant virtuel chargé de la relation avec la clientèle est l’une des personnes les plus visibles au niveau opérationnel. Souvent, les consommateurs se rappelleront de cet individu avec lequel ils ont échangé pendant quelques minutes. Ils s’en rappellent lorsqu’ils décident de devenir des clients fidèles ou de quitter la marque. Et même, c’est souvent le seul point de contact entre les clients et l’organisation. Dans le cadre d’une activité de vente de smartphones par exemple, le client ne discutera jamais avec l’entrepreneur. Il sera systématiquement redirigé vers la personne en charge de la relation avec la clientèle. Voilà pourquoi cette fonction doit donner la meilleure image possible. Un excellent support garantit la fidélisation de la clientèle. Engager un assistant virtuel, reviendra à donner une attention particulière à ce service. On parle ici d’un collaborateur externe spécialisé et uniquement dédié à cette fonction. 

Recruter des collaborateurs externes

 

Un service indissociable du produit

Pour prospérer, une entreprise cherchera logiquement à fournir les meilleurs produits. Mais peu importe la qualité de ces derniers, rien ne fonctionnera sans un bon service client. L’erreur serait donc de se concentrer uniquement sur les offres, sur leur efficacité et leur attrait. C’est pour cette raison que le support client tient également une place prépondérante dans une activité de vente en ligne. Un assistant virtuel chargé de la relation avec la clientèle dispose des arguments fiables pour vanter les mérites du produit. Il met en avant différents atouts pour convaincre et déclencher un achat. Il dirige les clients à travers la gamme de produits, selon leurs besoins et leurs attentes. Au final, son but est de satisfaire chaque interlocuteur. C’est simple, les e-commerçants doivent prendre conscience d’une chose : la qualité des offres va de pair avec un bon support client. Dans la continuité de l’exemple précédent, un client cherchera à connaître les avantages offerts par un smartphone donné, par rapport aux milliers d’autres appareils sur le marché. A ce moment-là, c’est à l’assistant virtuel de sortir les bons arguments pour le convaincre.

L’importance du service-après-vente

Suivi du produit

La vente ne consiste pas seulement à offrir un bien à une personne. Elle se poursuit au-delà de l’acquisition de celui-ci. De manière à évaluer l’efficacité du produit et la satisfaction du client. Toujours pour une activité de vente en ligne de smartphones, les batteries des appareils doivent résister à une utilisation intensive. Le système d’exploitation ainsi que les logiciels doivent fonctionner parfaitement, sans aucun bug. Et les outils pratiques doivent faciliter le quotidien du client. Pour s’en assurer, l’entreprise effectue un suivi auprès de sa clientèle. Et ce, afin d’évaluer la qualité de ses produits, afin de juger s’ils ont donné satisfaction. Il convient ainsi de contacter chaque client. Une tâche qui prend du temps et de l’énergie.

Accueil chaleureux dans la relation clientèle

Feedback des clients

Si le produit a comblé les besoins d’un client, le feedback sera positif. Dans le cas contraire, l’entreprise s’expose à des doléances et à des demandes d’assistance. Voire même à des demandes de remboursement. L’assistant virtuel entre en action pour collecter les retours de la part de la clientèle, qu’ils soient positifs ou négatifs. La collecte de ces informations nécessite un temps considérable. Cet aspect de l’activité revêt aussi d’une importance capitale. Les feedbacks constituent un indicateur fiable sur la qualité du produit. Et donc, ils peuvent influencer l’entreprise pour une éventuelle modification des traits caractéristiques dudit produit. Mais aussi une réorientation de son offre ou de sa stratégie marketing.

Les plus apportés par un assistant virtuel en relations clients  

Plus de disponibilité

Être spécialisé, signifie que l’assistant virtuel en relation client et service-après-vente est dédié à cette tâche et à elle seule. Il ne court pas après plusieurs lièvres à la fois. Il se concentre uniquement sur une seule fonction. De ce fait, le support client de l’entreprise fera preuve d’une meilleure disponibilité. Un véritable plus. N’oubliez jamais d’accorder une importance capitale à la clientèle. Si un client se donne la peine de contacter la boîte, la moindre des choses serait d’être disponible et d’être à l’écoute de ce qu’il a à dire.

Pour fidéliser un client, il convient de lui offrir un service avant et après son achat. Pour le service en amont, l’assistant virtuel va fournir tous les compléments d’informations nécessaires au client. Il vise ainsi à rassurer la personne et à la convaincre d’acquérir le produit en question. Pour le service en aval, l’assistant virtuel jouera un rôle d’assistance. Il dispensera des instructions complémentaires d’usage. Il proposera aussi des solutions en cas de dysfonctionnement.

Les points forts des assistants virtuels

Un service client personnalisé

Les produits distribués par l’entreprise sont les mêmes pour chaque client. De même que le prix, la qualité est identique en tout point. Toutefois, les clients diffèrent forcément. Ils ont chacun leurs affinités avec la marque. Ils ont leur vécu personnel également. Et ils ont leurs traits de caractère. Logiquement, leur perception sera différente, même s’ils acquièrent un bien similaire. Un individu peut demander gentiment à l’assistant virtuel des informations complémentaires sur la fréquence d’utilisation d’un produit donné. Un autre peut se montrer plus agacé, car il juge le produit inefficace, à tort. Sans oublier les éventuels défauts de fabrication, pouvant causer un dysfonctionnement et le mécontentement d’un client plus colérique. Bref, l’assistant virtuel doit traiter chaque personne avec un soin particulier.

Une meilleure réactivité

L’assistant virtuel en relation client et service-après-vente fournit un service instantané. En d’autres termes, il est à l’affût de la moindre sollicitation de la clientèle. N’oubliez jamais qu’attente signifie perte de temps pour la personne. Cela peut causer un certain agacement. Mettez-vous à la place de l’individu qui contacte le service client. Puis, imaginez que vous devez attendre plusieurs dizaines de minutes avant d’obtenir une réponse. Et encore, faut-il que ce soit une réponse précise et non évasive.

Grâce à un assistant virtuel, le support client fera preuve d’une réactivité accrue. Fini les longs moments d’attente avant d’obtenir satisfaction. L’assistant virtuel sera capable de répondre rapidement et de manière pertinente à chaque client. La réactivité, c’est le nerf de la guerre. Car le client n’a pas de temps à perdre. L’absence de satisfaction remettra en cause sa fidélité envers la marque. Et par la suite, apparaîtra forcément l’envie de se rediriger vers un produit d’une firme concurrente.

Génération de leads qualifiés

Un assistant virtuel en relation client et service-après-vente est souvent amener à fournir des informations complémentaires. Aujourd’hui, les clients se projettent avant d’acheter. Ils effectuent toujours des recherches pour se rassurer par rapport à la qualité et à l’efficacité d’un bien. Et donc, il importe pour chaque entreprise de leur fournir ces informations. Pour la simple raison qu’il s’agit d’un déclencheur d’achat. Les échanges effectués entre un assistant virtuel et un lead peuvent déboucher sur la transformation de ce dernier. En effet, l’assistant virtuel apporte des éclaircissements auprès de celui-ci. L’assistant virtuel peut aussi cerner au mieux les besoins et attentes de celui-ci. A terme, l’assistant virtuel choisira avec soin les mots adéquats pour le convaincre, les informations utiles pour le convertir donc en lead qualifié, que l’on parle de BtoB ou de BtoC.

Soutien aux autres départements

L’assistant virtuel est amené à échanger avec les clients incessamment. Il cherche à découvrir leurs réels besoins, leurs réelles motivations. Il cherche à obtenir des informations essentielles pour l’entreprise. En effet, ces données peuvent être utilisées par les commerciaux. Elles peuvent être utilisées pour améliorer les offres de l’entreprise. L’objectif étant de mieux satisfaire la clientèle, en répondant plus précisément à ses besoins. Un assistant virtuel doit être capable de cerner chaque individu avec lequel il communique. Ses manques, ses expériences, sa situation actuelle et autres… Il doit connaître personnellement chaque interlocuteur avec lequel il communique. A terme, ces informations peuvent être réunies dans une banque de données. Elles peuvent être catégorisées. Et elles peuvent être utilisées par d’autres départements, pour réorienter la stratégie marketing, pour repositionner une offre par rapport aux tarifs des concurrents ou pour améliorer un produit.

La question des relations humaines

Des échanges plus chaleureux

Au moment où l’entrepreneur est débordé, il n’arrive plus à assurer correctement la relation avec la clientèle. A tel point qu’il risque de répondre maladroitement aux sollicitations de celle-ci. Erreur fatale. Il s’agit avant tout d’une communication interpersonnelle. Comme cité précédemment, il convient de traiter les clients cas par cas. Il convient également d’échanger différemment avec eux. A titre d’exemple, on ne discute jamais de la même façon avec un jeune homme de vingt ans qu’avec une dame cinquantenaire. Il importe de se montrer ouvert et aimable envers chaque client. Il importe d’aborder chaque client d’une manière particulière. Un assistant virtuel spécialisé peut accorder plus de temps à chaque client, de manière à échanger plus chaleureusement avec celui-ci.

Une équipe solidaire

Fidélisation des clients

C’est le client satisfait qui revient. La satisfaction doit être prise en compte à tous les niveaux. C’est le seul moyen de fidéliser les clients. Dans la description de la fonction « assistant virtuel en relation client et service-après-vente », le mot le plus important est « relation ». L’assistant virtuel établit une relation de confiance étroite avec chaque client. Il fait preuve d’empathie envers chaque client. Et il apporte des solutions adéquates correspondant aux sollicitations de chaque client. Au final, les échanges se concluent indéniablement par la satisfaction de celui-ci. Ainsi, le produit et la communication avec l’assistant virtuel ont permis de combler ses besoins. Une fois satisfait, il n’a aucune raison de passer à une autre marque auprès d’un concurrent. Puisqu’en continuant à consommer le ou les produits de l’entreprise, il restera dans sa zone de confort.

L’assistant virtuel pour les PME

Réduction des coûts

Les e-commerçants se lancent généralement en solo. Mais comme pour toute activité, le but est d’agrandir la boîte, de grappiller des parts de marché, d’atteindre plus de clients. Pour ce faire, il est indispensable d’augmenter son effectif. Or, une PME ne dispose pas forcément des moyens financiers requis pour engager un employé à part entière. Un assistant virtuel coûtera moins cher. La fourchette pour un assistant en relation client et service-après-vente varie entre 1100 € à 1 400 € chez Ma Meilleure Collaboratrice. Les tarifs diffèrent selon les tâches exactes assignées à celui-ci.

Contrairement à un employé à plein temps, un assistant virtuel ne nécessite pas de démarches administratives. Pas d’inscriptions diverses, pas de frais de secrétariat social etc… En d’autres termes, les contraintes sont fortement réduites. Les coûts aussi par la même occasion.

Amélioration des performances

L’assistant virtuel en relation client et service-après-vente véhicule une meilleure image de la marque. Ce qui est primordial pour une PME en quête de parts de marché, qui cherche à améliorer sa notoriété. Grâce à sa disponibilité et à sa réactivité, l’assistant virtuel assure une bonne communication avec la clientèle. Grâce à ses réponses précises, il apporte des solutions à chaque sollicitation de la clientèle. Bref, grâce à son travail, il garantit la satisfaction de celle-ci. Les échanges lui permettent également d’obtenir des données à propos des besoins et attentes des clients. Ces informations peuvent être utilisées par l’entreprise dans un autre temps. Au final, l’assistant virtuel apporte des bienfaits à tous les niveaux. Son travail impacte sur plusieurs axes. Ses efforts permettent ainsi d’accroître les performances de la PME sur tous les plans.

Les assistants virtuels, un choix incontournable

A l’ère du numérique

On est loin de l’époque où il n’y a qu’un seul et unique outil de communication. Aujourd’hui, la relation avec un client s’établit à travers plusieurs canaux différents. Il est possible de les contacter via un mail ou un message sur les réseaux sociaux. De ce fait, mieux vaut engager un assistant virtuel, à l’aise avec ces nouvelles technologies et surtout capable d’atteindre bien plus de clients au seul moyen de son ordinateur. A l’ère du numérique, les assistants virtuels se présentent comme les meilleures solutions.

Absence de contacts physiques

Le contexte de crise sanitaire et économique actuel implique la diminution des contacts physiques. Les collaborations en ligne ont décuplé ces derniers mois, depuis l’apparition du Covid-19. Ma Meilleure Collaboratrice en est parfaitement consciente. Comme quoi les e-commerçants ont besoin d’assistants virtuels pour les soutenir. Des assistants virtuels installés à Madagascar, mais qui apportent des solutions efficaces.

Service de qualité

Il n’existe pas de service de qualité sans hommes de qualité. D’où le choix d’appliquer un processus de recrutement très exigeant auprès de Ma Meilleure Collaboratrice, afin de trouver les meilleurs assistants virtuels. De quoi assurer une relation de confiance avec la clientèle et un service-après-vente au top.

Une bonne rentabilité commerciale

Choix des tâches

La rémunération d’un assistant virtuel relations clients / SAV varie selon les tâches qui lui sont assignées. L’entrepreneur choisit ainsi le profil qui lui convient selon ses besoins et selon son budget. En choisissant l’option « assistant virtuel », il peut trouver la personne qui correspond le mieux à ses attentes.

La relation entrepreneur-assistant virtuel

Echange de valeurs

La relation entre l’entrepreneur et son assistant virtuel peut être résumée comme du donnant-donnant. La situation profite aux deux parties. Pour la simple raison qu’il s’agit d’un échange de valeurs et que chacun y trouve son compte. L’entrepreneur choisit d’engager un assistant virtuel, moyennant une somme définie à l’avance. Cet argent est utilisé à bon escient pour obtenir un service auprès d’un collaborateur externe. En échange, les gains de l’entrepreneur sont multiples. Il délègue une partie de son activité à l’assistant virtuel. Il bénéficie de plus de temps, qu’il peut consacrer ailleurs. Et enfin, le fait d’engager un assistant virtuel spécialisé, contribue à l’amélioration du support client. Ces gains sont à priori non quantifiables. Mais ils revêtent d’une importance capitale, car ils contribuent au développement de l’entreprise à terme.

Les assistants virtuels à Madagascar

L’entrepreneur a le choix entre un assistant virtuel à plein temps et un autre à mi-temps. Toutefois, pour la relation les clients et le service-après-vente, il est plutôt conseillé de se tourner vers la première offre. Cette fonction exige de la réactivité et de la disponibilité. L’efficacité sera optimisée si l’assistant virtuel évolue à plein temps, car il sera disposé à communiquer avec les clients à toute heure. En d’autres termes, son rayon d’action ne sera pas limité par le fait qu’il travaille uniquement deux ou trois jours par semaine, ou bien uniquement durant la matinée ou l’après-midi.

Etant un pays francophone, le système éducatif est basé sur la langue française à Madagascar. De ce fait, les assistants virtuels sur la Grande île bénéficient d’une maîtrise parfaite de cette langue. Autre avantage, le décalage horaire moindre entre l’Europe et Madagascar, soit 1h en heure d’été et 2h en heure d’hiver.

Collaborer efficacement avec un assistant virtuel en relation client

Connaissances des produits

Le e-commerçant connaît toutes les facettes de son activité. Il connait chaque offre sur le bout des doigts. En tant que fondateur, il maîtrise parfaitement son activité. Par contre, un assistant virtuel doit d’abord s’imprégner des détails de ces produits. Ce n’est qu’après qu’il pourra gérer au milieu la relation avec la clientèle et le service-après-vente. Prenez un assistant virtuel qui collabore avec un revendeur de matériel informatique. Imaginez qu’il ignore les fonctionnalités d’un onduleur. Il sera incapable de fournir des informations complémentaires aux clients avant l’achat ou de les aider une fois la vente conclue. L’entrepreneur doit ainsi s’engager à fournir les détails de chaque offre à son assistant virtuel. Ce dernier, pour sa part, doit s’assurer de bien les maîtriser, avant de se lancer.

Documentation des instructions

L’assistant virtuel traite cas-par-cas les sollicitations des clients. Il doit disposer d’une série de réponses prédéfinies, en fonction des demandes ou des doléances de la clientèle. L’entrepreneur doit ainsi documenter ces instructions et les transmettre à son assistant virtuel. Il s’agit d’un outil de travail essentiel pour ce dernier. Certes, tous les clients sont différents. Et la manière de communiquer avec eux diffère aussi. Mais les demandes et doléances peuvent être classées par catégories. De cette manière, il sera possible de rédiger des réponses programmées pour chaque catégorie. Dans le cas d’une activité de vente de meubles, l’assistant virtuel répond avec les mêmes informations pour toute demande d’informations concernant les dimensions exactes d’un lit ou d’un canapé. Au-delà de ces réponses prédéfinies, l’assistant virtuel communique de manière différente avec chaque client selon ses besoins personnels, son vécu, son caractère et autres.

Communication permanente

Un assistant virtuel s’occupe de la relation avec la clientèle à distance. Les collaborateurs de chez MMC sont installés à Madagascar. Ce qui constitue un avantage de taille par rapport au décalage horaire avec l’Europe. Les entrepreneurs peuvent ainsi communiquer plus facilement avec leurs assistants virtuels, car il n’y a qu’1h de décalage (2h en heure d’hiver). Ma Meilleure Collaboratrice met à disposition de son effectif un matériel informatique de pointe et divers outils de communication (téléphone direct, compte WhatsApp, Slack, Zoom, Asana…). De cette manière, le e-commerçant peut discuter de manière permanente avec son assistant virtuel. Premièrement, cela facilite la prise de contact. Deuxièmement, cela facilite la formation sur les détails des offres et des produits. Et troisièmement, cela facilitera le suivi du travail de l’assistant virtuel.

Compétences managériales

Déléguer la relation avec la clientèle et le service-après-vente à un assistant virtuel, constitue une étape importante dans le parcours professionnel d’un entrepreneur. Il s’agit d’un palier à franchir, dans le but d’agrandir son activité. Il s’agit aussi d’un véritable test pour l’entrepreneur. En effet, il n’est plus seul à bord du navire. Il doit partager la gestion de son activité avec un tiers. De cette manière, il met également à l’épreuve ses compétences managériales. Est-il capable de déléguer ? Est-il capable d’enseigner ? Est-il capable de corriger ? En d’autres termes, engager un collaborateur externe peut également permettre à l’entrepreneur de développer ses propres capacités. C’est du gagnant-gagnant pour les deux parties au final.

Les assistants virtuels en relation avec la clientèle apportent divers avantages. Des éléments de qualité qui savent faire preuve d’empathie et de compréhension vis-à-vis de chaque client. Des individus spécialisés qui savent établir une relation de confiance avec chaque client. Cette méthode permet de fidéliser efficacement la clientèle et de lui apporter la satisfaction qu’elle recherche. Une bonne relation avec la clientèle contribue à améliorer les performances de l’entreprise à plusieurs niveaux. Cet aspect de l’activité revêt d’une importance capitale, puisque l’assistant virtuel représentera ici la boîte et véhiculera son image. Au final, un support client de qualité doit aller de pair avec l’efficacité des produits.

Ma Meilleure Collaboratrice apporte des solutions pertinentes par rapport aux soucis des e-commerçants. Elle met ainsi à disposition des assistants virtuels hautement qualifiés à Madagascar, maîtrisant parfaitement la langue française. La fourchette pour un assistant relations clients et service-après-vente varie entre 1100 € à 1 400 €. MMC apporte de la valeur, avec un maximum de flexibilité. D’où son taux de fidélité à hauteur de 98,4% depuis sa création.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tu pourrais aussi aimer