L’assistant virtuel à intelligence artificielle

12 mai 2021

Les assistants virtuels sont également connus sous le nom d’intelligence artificielle (IA) conversationnelle. Alexa d’amazon, Siri d’Apple, Cortana de Windows et Bixby de Samsung sont les noms des assistants virtuels les plus connus et les plus utilisés.

Le Web stocke beaucoup de données, généralement accessibles par des liens de navigation, mais très souvent ces données ne sont pas faciles à trouver. Les assistants virtuels sont donc présentés comme des outils efficaces pour localiser des informations sur les sites web, mais aussi en dehors de ceux-ci grâce à des appareils mobiles, des haut-parleurs intelligents … Ils peuvent même annoncer oralement l’actualité.

Dans cet article, on va vous montrer ce qu’est un assistant virtuel intelligent, comment il fonctionne, comment il a évolué et ce que vous pouvez faire avec ses services.

Qu’est-ce qu’un assistant virtuel intelligence artificielle ?

Un secrétaire virtuelle intelligent est un service basé sur l’intelligence artificielle et soutenue par d’autres technologies telles que la biométrie, qui automatise les tâches et/ou les processus pour améliorer l’agilité et répondre plus efficacement aux besoins des clients. Les entreprises s’appuient de plus en plus sur ces technologies pour servir leurs clients.

Son champ d’application est très polyvalent, tant dans les industries que dans les canaux. Les assistants virtuels sont devenus un outil essentiel pour la numérisation de toute entreprise, notamment dans les domaines de la vente et du service à la clientèle.

Grâce à la nouvelle génération de l’intelligence artificielle (IA), l’expérience client a fait un pas de géant. Tous les experts en ergonomie et les ingénieurs en logiciels et en interfaces utilisateurs cherchent des moyens d’optimiser la navigation. Ainsi, la mémoire à court terme du client, basée sur un historique des sélections et de la navigation précédente, est réduite au minimum.

Aujourd’hui, le système doit être capable d’identifier les intentions du client, de reconnaître ses sentiments, de se souvenir de ses goûts et de générer des recommandations pour tout besoin qu’il pourrait avoir. Le guider dans la réalisation de ses tâches quotidiennes, ainsi que dans la sélection et l’achat d’un produit ou d’un service. Ces nouveaux systèmes comportent un module d’intelligence artificielle assistant capable de répondre aux besoins du client sous une nouvelle interface où la voix, la synthèse, la reconnaissance et la compréhension langage naturelles constituent la partie fondamentale de l’interface utilisateur.

Comment fonctionnent les assistants virtuels IA ?

Ce sont des outils intelligents qui aident les utilisateurs à rechercher des données sur le web et dans différents formats : vidéos, musique, actualité… Grâce aux techniques d’intelligence artificielle, on peut aider et résoudre les doutes des utilisateurs ou des clients par l’utilisation du langage naturel.

Ainsi, l’un des principaux avantages de ce service est que les utilisateurs peuvent effectuer des requêtes en langage naturel à un logiciel, comme s’ils étaient des êtres humains, pour naviguer et accéder à des ressources du web. L’assistant virtuel personnel reçoit la demande, la traite, l’analyse, cherche la réponse et la renvoie à l’interlocuteur par le canal de son choix, généralement vocal.

Les composantes d’un assistant virtuel intelligence artificielle

Le succès et l’acceptation des services d’un assistant virtuel IA résident dans son architecture.  Sa construction est basée sur l’intégration de différents modules déjà utilisés par les utilisateurs comme des applications indépendantes. Ces dernières sont intégrées dans une seule application sous une interface simple à utiliser, en fournissant les points forts de chacun d’entre eux.

Un assistant virtuel IA est composé d’un module de conversation ou d’agent conversationnel qui permet de communiquer avec l’utilisateur soit de texte à texte, soit de voix à texte, soit de texte à voix, soit de voix à voix. Ce module peut être mis en œuvre de manière ad hoc pour le secrétariat à domicile offre d’emploi ou incorporer une application tierce telle que Facebook Messenger, Skype ou d’autres applications similaires.

Ce type de programme est aussi constitué d’un module de traitement langage naturel (TLN) et de synthèse et génération du langage naturel. Cela permet sa compréhension et l’identification de l’intention de l’utilisateur dans la même langue.

Le traitement du langage naturel (TNL)

Dans les assistants virtuels de première génération, le TNL se concentre sur la recherche de modèles prédéfinis et d’expressions syntaxiques spécifiques dans les phrases verbalisées par l’utilisateur. Dans ces assistants virtuels, un système sans contexte est créé dans lequel ces modèles sont ensuite associés à un pourcentage d’intention. En général, ce type de TLN utilise également une analyse syntaxique pour éviter la synonymie. Il établit des règles de couplage des termes, permettant d’identifier des termes similaires sous une seule formulation et intention. Ces intentions sont ensuite traduites en une réponse spécifique ou une tâche spécifique à accomplir par l’assistant virtuel personnel. En général, avant d’exécuter la tâche, l’assistant virtuel (AV) donne une conformité à l’utilisateur afin d’éviter d’éventuelles erreurs dans l’interprétation du module TLN.

Dans les AV plus sophistiqués, cette interprétation va au-delà de la recherche de schémas et d’expressions syntaxiques. Ils demandent une véritable interprétation du sens de la question, de la phrase ou de la conversation. Dans ce cas, des relations sémantiques sont introduites, au moyen d’homonymes ou d’arbres de dialogue donnant à l’expression un sens complet et l’adaptant à une ontologie qui modélise le domaine de connaissance dans lequel elle est exécutée.

Le Robotic Process Automatic (RPA)

Un module d’intelligence ou cognitif qui apparaît généralement dans des applications appelées RPA (Robotic Process Automatic). Il est chargé d’exécuter des tâches, de fournir des suggestions ou de résoudre les doutes des clients concernant les produits ou services offerts par l’entreprise. Il est constitué sous un domaine de connaissance spécifique tel que le RPA n’agit que sur celui-ci.  Ces applications permettent de renvoyer un simple message à l’utilisateur ou de contrôler les actions d’un dispositif électronique avec lequel il est intégré.

En général, ce module dispose d’un moteur de raisonnement capable de traiter et d’interpréter les commandes que l’AV lui transmet. Ce moteur de raisonnement est basé sur des systèmes multiagents. Toutes les fonctionnalités de l’AV sont implémentées sous forme de composants indépendants capables de communiquer entre eux. Chaque agent constitue une fonctionnalité ou un service, de sorte que les connaissances peuvent être récupérées sur différentes plateformes (web, mobile ou réseaux sociaux). Les services qu’un AV peut développer peuvent comprendre l’accès à une base de données pour obtenir les informations dont il a besoin pour fournir une réponse cohérente à la question de l’utilisateur. Compte tenu de cette architecture évolutive, les AV peuvent se connecter à un dispositif électronique pour exécuter une action telle que l’allumage des lumières dans la maison.

Évolution des assistants virtuels

En moins d’une décennie, les assistants virtuels à commande vocale ont gagné en nombre, en variété et en visibilité. Actuellement, les 4 plus importantes sont : Siri (Apple), google Assistant (Google), Cortana (Microsoft), et Alexa (amazon).

Quatre des plus importantes entreprises au monde mettent en œuvre des assistants virtuels depuis quelques années déjà, en misant fidèlement sur l’intelligence artificielle (IA). En ce sens, Telefónica et son IA Aura se sont taillé une place importante sur le marché, puisqu’elle a été la première compagnie de télécommunications à lancer une initiative de ce type.

Les quatre grands assistants virtuels IA du marché

Le premier lancement d’assistants virtuels a été Siri, qui a été présenté en 2011. Actuellement, Siri peut aider les utilisateurs à fixer un rappel, une alarme ou un rendez-vous dans un calendrier, à donner des informations météorologiques à diffuser le meilleur de l’actualité ou à amener les utilisateurs sur google pour trouver une réponse.

Quelques mois plus tard, c’est Google qui a rejoint le marché en présentant google Now (2012), son assistant personnel intelligent qui utilise des techniques telles que le traitement du langage naturel, le text to speech, l’apprentissage profond…etc., pour proposer des recherches vocales. Cependant, il ne s’est pas engagé dans des conversations à double sens, de sorte qu’en mai 2016, google Assistant a été présenté dans le cadre de Google Allo, une application de messagerie. En 2017, google a affirmé travailler sur son assistant intelligent pour permettre des réponses visuelles, collecter des données pour des recherches par le biais de la caméra, ou envoyer de l’argent.

En 2013, Microsoft a introduit Cortana et l’a lancé sur le marché en janvier 2015. Le Cortana est défini comme un assistant numérique personnel conçu pour aider les utilisateurs à effectuer des tâches de base, fournir des réponses, régler des alarmes, envoyer des rappels ou répondre à des questions sur la circulation et les résultats sportifs. Il fonctionne sur les appareils dotés du système d’exploitation de Microsoft, principalement les ordinateurs.

Plus tard, amazon a introduit Alexa et amazon Echo aux États-Unis, bien qu’exclusivement pour les membres principaux. Il a été officiellement lancé en 2014, pour entrer sur le marché européen quelque temps plus tard. Alexa est le premier assistant virtuel intelligence artificielle à commande vocale relié à un appareil domestique autonome plutôt que d’être intégré exclusivement à des appareils électroniques.

Que peut faire un assistant virtuel intelligent ?

Les services que vous pouvez profiter avec cet outil sont divers. Si on parle d’assistants virtuels pour la maison, vous pouvez commencer par sécuriser votre maison à l’aide de serrures intelligentes et de sonnettes de porte pour les caméras de sécurité. Il est également possible de contrôler les lumières et la température, de savoir combien de temps durent les produits que vous avez dans le frigo, de jouer de la musique et même de vous informer sur le meilleur de l’actualité. Vous pouvez aussi programmer votre réveil intelligent, votre machine à laver intelligent et même votre journée…

Il est important de noter que, comme la plupart des avancées technologiques, les assistants virtuels intelligence artificielle sont beaucoup plus fonctionnels en anglais. En revanche, la langue française est assez développée. Les adaptations linguistiques prennent du temps, car comprendre une langue signifie aussi connaître la culture et les dictons populaires d’une région.

Assistants virtuels IA pour les affaires

Les assistants virtuels ne sont pas exclusivement destinés au domicile. Le monde des affaires a également connu un changement dans sa façon de communiquer avec ses clients.

Les entreprises sont confrontées à de nouveaux problèmes, grâce au fait que les habitudes de consommation changent. En d’autres termes, elles ne parlent plus au même profil de client qu’il y a seulement 5 ou 10 ans. Mais pourquoi investir dans les assistants virtuels ? Vous avez certainement déjà entendu parler des chatbots ou agent virtuel, et de la façon dont cet outil a amélioré la gestion de nombreuses entreprises. Les assistants virtuels sont similaires à un agent virtuel. Cependant, la différence entre les deux est que l’agent virtuel fonctionne au sein des systèmes de messagerie, tandis que les assistants virtuels intelligents travaillent au sein des applications de messagerie propres à une entreprise.

À titre d’exemple, on peut parler des solutions présentées par IBM, avec Watson, ou Alexa for Business d’amazon. Il est important que vous gardiez à l’esprit que l’IA est un élément stratégique pour la transformation des entreprises et qu’elle offre d’énormes avantages commerciaux. En plus d’améliorer la productivité, la technologie pourrait aussi améliorer les conditions de vie des travailleurs. En effet, l’assistant personnel virtuel IA s’occupera des tâches de routine, permettant aux professionnels de se spécialiser dans des tâches qui apportent plus de valeur à l’entreprise.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tu pourrais aussi aimer